Partirenvoiture.fr » Achat Vente » Quelle est la définition du courtier automobile ?

Quelle est la définition du courtier automobile ?

Il peut arriver d’être à court d’arguments lorsque l’on est face à un concessionnaire automobile et que l’on souhaite obtenir une belle ristourne sur une voiture neuve. Dans ce cas, il serait très intéressant de faire appel aux services d’un spécialiste en négociation pour vous aider à bénéficier d’une remise importante pouvant atteindre les 30%, en fonction du modèle. Ce spécialiste est appelé courtier automobile ou courtier auto. Pour tout savoir sur la définition du courtier automobile, ses fonctions, sa rémunération et ses compétences, lisez les rubriques suivantes.

Comment est défini un courtier automobile ?

Le métier de courtier concerne les professionnels dont le rôle est de servir d’intermédiaires entre les acheteurs et les vendeurs, lors de tout type de transactions. Ces dernières peuvent porter aussi bien sur la prestation de service que sur de la marchandise. Le courtier automobile est spécialisé dans le commerce des véhicules neufs ou d’occasion, il sert d’intermédiaire entre le client et le concessionnaire automobile, le distributeur ou encore le constructeur. C’est le mandant qui souscrit à un contrat de mandat engageant une obligation de conseil commercial ou bien le client final qui choisit son courtier automobile.

Le rôle du courtier automobile consiste d’abord à choisir le véhicule, parmi les nombreuses marques qui existent sur le marché, qui correspond parfaitement aux critères et aux besoins de son client. Il devra ensuite procéder à la négociation du prix de la voiture avec l’aide de son réseau de concessionnaires et de fournisseurs. Toutes les options demandées par le client devront équiper le véhicule choisi, et négociées par le courtier automobile.

Quelles sont les fonctions d’un courtier automobile ?

Le courtier automobile, proche du mandataire automobile, aura pour fonction de conseiller et de guider son client sur les marques des véhicules existants, leurs options, etc. En plus de négocier le meilleur prix, les fonctions d’un courtier automobile doivent également concerner les démarches administratives à effectuer afin d’obtenir le véhicule acheté. Ces services impliquent, entre autres, les éléments suivants :

  • L’immatriculation ;
  • L’installation des plaques ;
  • La réinitialisation de l’ordinateur de bord en langue française si le véhicule provient de l’étranger ;
  • Le carburant ;
  • La vérification de la pression des pneus.

Une fois le véhicule réceptionné, le client devra procéder au règlement de la facture, soit par chèque destiné au concessionnaire, soit par virement bancaire. La livraison du véhicule en question sera effectuée généralement au sein de ou de l’une des agences du courtier automobile, elle peut également avoir lieu directement au domicile du client. Si le véhicule est immatriculé en France, il sera mis à la disponibilité du client au niveau du concessionnaire le plus proche.

EN voiture ! vers d'autres articles :